Un caprice de manger des Mc Croquettes?



Détrompez-vous en lisant le titre, comme plusieurs enfants, J'A-DO-RE manger de bonnes croquettes! Cela n'a jamais causé de problème à mes parents lorsque j'étais jeune. Ce n'est toutefois pas le cas de certains parents d'enfants néophobes....et même là, de ceux qui auraient adopté les croquettes dans leur liste limitée de choix!

La néophobie alimentaire est la peur de manger des aliments nouveaux. Cette réticence peut se manifester par des comportements tel que :

  • Séparer les aliments mélangés
  • Examiner la nourriture
  • Refuser les aliments sans y avoir goûté
  • Grimacer
  • Repousser l'assiette avant d'avoir mangé
  • Vomir ou recracher la bouchée lorsque le parent insiste pour manger
  • Dédain pour les aliments colorés, en morceau ou qui ont un goût acides et amers (comme les légumes)
  • Etc.

Il faut également souligner que les enfants néophobes ont tendance à trouver mauvais tout aliment nouveau qu'ils auront finalement essayé de goûter.

Plusieurs enfants peuvent sembler correspondre à cette description à différents niveaux. Cependant, peu ou pas d'appétit n'est pas synonyme de nécrophobie alimentaire. Dans le premier cas, cela concerne davantage le physique alors que la peur des aliments nouveaux découle du psychologique.

Il est également possible que votre enfant ait tout simplement un besoin d'autonomie et un élan d'affirmation (le fameux terrible two par exemple!) qui le pousse à agir ainsi. Il est donc important de consulter un professionnel pour être en mesure de cibler la source du problème.

La littérature actuelle semble indiquer que la nécrophobie s'expliquerait en partie par la génétique et l'environnement de l'enfant. Même s'il existe différents niveaux d'aversion, voici quelques trucs pour vous aider:

  • Premièrement, sachez qu'il est possible d'améliorer la situation de votre enfant alors PERSÉVÉREZ!!
  • Ça peut prendre environ une douzaine d'exposition à un nouvel aliment pour que votre enfant s'y habitue tranquillement.
  • Alors, ne vous découragez pas après quelques tentatives. Une petite bouchée de plus à chaque fois, c'est déjà gros ;-)!
  • Créez un environnement agréable pendant l'heure du souper. Même si la situation peut être très frustrante, le calme et le bonheur aideront à ne pas rendre ce moment plus difficile pour vous et l'enfant.
  • Dans le même ordre d'idée que le point précédent, ne forcez pas l'enfant à manger. Cela pourrait avoir pour effet qu'il aura encore plus de résistance à l'égard du nouvel aliment.
  • En invitant l'enfant à venir cuisiner les aliments, cela peut l'aider à se familiariser avec la nourriture et également l'encourager à goûter à son travail!
  • Pour finir, n'oubliez pas de souligner tous les efforts de l'enfant!!

Quels aliments sont des 'no no' catégoriques chez vous?



comments powered by Disqus