SOS grossesse et prise de poids



Qui n'a jamais entendu le dicton qui dit que lors de la grossesse, nous devons manger pour deux? Plusieurs personnes comptent dans leur entourage des femmes ayant eu un gain de poids très important lors d'une grossesse. Cette situation est fréquente et peut engendrer certaines complications lors de la grossesse ou encore entraîner une gestion du poids difficile suite à l'accouchement.

Soyez sans craintes! Il est tout-à-fait possible de cheminer à travers ces 9 mois de gestation sans faire vaciller à l'extrême les chiffres de la balance!

Nos objectifs
Qu'on se le tienne pour dit, toutes les femmes prendront du poids lors de leur grossesse. Le gain de poids souhaitable varie d'une femme à l'autre et est déterminé par l'indice de masse corporelle (IMC) de la mère avant la grossesse. Ainsi, une femme de poids insuffisant avant la grossesse aura un objectif de gain pondéral plus grand lors de sa grossesse que la femme ayant un poids normal selon son IMC. Le tableau suivant résume l'objectif de gain de poids selon l'IMC de la mère avant la grossesse.

Les femmes ayant une grossesse multiple auront un objectif de gain pondéral plus élevé, leur professionnel de la santé les guidera pour atteindre leurs besoins.

Une répartition bien calculée
Pourquoi prendre autant de kilos alors que le nouveau né est si petit? Le poids gagné tient effectivement compte du bébé, mais également de l'augmentation du volume du placenta, des seins, du sang, de l'utérus, du liquide amniotique et des liquides extravasculaires. Le poids gagné, s'il correspond aux objectifs fixés, ne risque donc pas d'aller se loger confortablement dans nos poignées d'amour!

Comment adapter notre alimentation?
Vos besoins en éléments nutritifs et en énergie sont effectivement augmentés lors de la grossesse, particulièrement lors du 2e et 3e trimestre. Par contre, cela ne signifie pas de prendre une double portion au repas. La femme enceinte doit simplement s'assurer d'avoir des repas réguliers comprenant une grande variété d'aliments provenant des 4 groupes alimentaires. Les besoins énergétiques supplémentaires à combler à partir de la 15e semaine représentent approximativement l'équivalent d'une collation complète de plus dans la journée. Il n'est donc pas nécessaire de prendre un autre repas avant de vous coucher! La consommation d’un simple fruit, d’un verre de lait et de quelques amandes de plus dans votre journée combleront certes votre faim augmentée.

Il n'y a pas de secret, rester active, manger équilibré, bien répartir l’énergie ingérée en 3 repas et 3 collations et intégrer la variété au repas sont les éléments clés pour bâtir un beau bébé en santé tout en retrouvant notre ligne suite à l'accouchement!



comments powered by Disqus