Bébé potelé, santé menacée?



Au cours des dernières années, l'obésité progresse et touche de plus en plus de personnes dans les sociétés occidentales; les enfants n'y échappant malheureusement pas. Considérant que l'obésité infantile augmente le risque de rester obèse à l'âge adulte et de souffrir de maladies chroniques, il est important d'agir pour contrer cette situation qui peut compromet la santé de votre enfant à plusieurs niveaux.

Qu'est-ce que l'obésité?

Si votre enfant est joufflu et a de belles rondeurs, il n'y a pas lieu de vous inquiéter trop vite! Rien n'indique qu'un bébé potelé deviendra un adulte obèse. La plupart du temps, les rondeurs disparaissent lors de la croissance. Lors des visites de routine chez votre médecin, ce dernier analyse l'évolution de votre enfant sur les courbes de croissance. Ces courbes de croissance permettent de s’assurer que votre enfant grandit normalement. Pour ce faire, il faut tenir compte de son âge, son sexe, sa taille et son poids. Si la prise de poids de votre enfant se fait trop vite et qu'il change de courbe trop rapidement vers le haut, il faudra peut-être alors penser à modifier certaines de ses habitudes de vie.

Des solutions?
Il ne faut surtout pas songer à mettre un enfant au régime! Cela pourrait nuire à sa croissance staturale et affecter son développement cérébral. L'objectif poursuivit avec la modification de certaines habitudes de vie est plutôt de stabiliser ou de maintenir le poids. Ainsi, en visant un poids stable malgré le fait que l'enfant continue de grandir, cela permet d'éventuellement atteindre un poids santé. En cas de doutes, n'hésitez pas à vous faire conseiller par une nutritionniste afin de bien établir les besoins de votre enfant.

Les changements alimentaires, un facteur clé
Vous devez d'abord apprendre à respecter les signaux de satiété de votre bébé. Ne le forcez pas à terminer son assiette ou son biberon. Vous est la personne responsable de la qualité de la nourriture qu’il ingère, mais votre enfant est le principal concerné lorsqu’il s’agit d’en déterminer la quantité. Ensuite, il faut favoriser un rapport positif avec les aliments en évitant la notion d’aliments « interdits » et en encourageant la consommation d’aliments variés. En tant que parent, vous êtes le modèle de votre enfant; si toute la famille mange la même chose, il ne se sentira pas privé ou punit. Il faut donc lui offrir des aliments sains et nutritifs, mais également en faire les vedettes de votre propre assiette! Essayez également d'éliminer le grignotage inutile entre les repas. Si la faim est vraiment présente, offrez-lui des aliments sains et qui soutiennent plutôt que des aliments riches en calories et pauvres en éléments nutritifs. Pour l'enfant en bas âge qui ne s'expriment pas encore, apprenez à bien identifier ses véritables besoins en l'observant attentivement. Ses besoins sont souvent d'ordre affectif, il faut donc y répondre autrement qu'en lui offrant de la nourriture.

Finalement, encouragez votre enfant à faire de l'activité physique en l'accompagnant à travers de multiples activités variées qui lui permettront de dépenser son énergie. Fermez la télévision, adoptez un chien ou faites l’achat de vélos et allez profiter de grand air en famille!



comments powered by Disqus